Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

Le Parlement français devrait adopter ce jeudi 11 juillet l'instauration de la taxe Gafa. Hier, mercredi 10 juillet, les États-Unis ont annoncé l'ouverture d'une enquête sur ce projet de loi qui veut taxer les géants du numérique en France. Les Etats-Unis pourraient ainsi répondre par des représailles en imposant des droits de douane sur les produits français par exemple. L’enquête a été lancée pour connaître les effets de la taxe sur les géants du service numérique. Les entreprises Google, Apple, Facebook ou encore Amazon sont dans le viseur de « cette taxe de 3% qui s'appliquera rétroactivement au 1er janvier 2019 aux sociétés réalisant un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de 750 millions d'euros au niveau mondial et de plus de 25 millions d'euros sur le sol français », indique le magazine l’Usine nouvelle. L’enquête a été demandée par le président américain explique l’administration Trump afin de "déterminer si cette loi est discriminatoire ou déraisonnable, et si elle charge ou restreint le commerce des États-Unis ».

 
Contenu de la vidéo : Le Parlement français devrait adopter ce jeudi 11 juillet l'instauration de la taxe Gafa. Hier, mercredi 10 juillet, les États-Unis ont annoncé l'ouverture d'une enquête sur ce projet de loi qui veut taxer les géants du numérique en France. Les Etats-Unis pourraient ainsi répondre par des représailles en imposant des droits de douane sur les produits français par exemple. L’enquête a été lancée pour connaître les effets de la taxe sur les géants du service numérique. Les entreprises Google, Apple, Facebook ou encore Amazon sont dans le viseur de « cette taxe de 3% qui s'appliquera rétroactivement au 1er janvier 2019 aux sociétés réalisant un chiffre d'affaires sur leurs activités numériques de 750 millions d'euros au niveau mondial et de plus de 25 millions d'euros sur le sol français », indique le magazine l’Usine nouvelle. L’enquête a été demandée par le président américain explique l’administration Trump afin de "déterminer si cette loi est discriminatoire ou déraisonnable, et si elle charge ou restreint le commerce des États-Unis ».

Mots clés liés : taxe Gafa, entreprises Google, Apple, Facebook, Amazon, Etats-Unis, effets de la taxe, numérique, Parlement français, représailles

Image pour les réseaux sociaux :