Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

« La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français ». Avec cette nouvelle déclaration de Donald Trump sur CNBC, le président américain place un nouvel élément dans la guerre commerciale qui l’oppose à son homologue français, en laissant entendre que le vin américain serait victime d’une concurrence déloyale par rapport au vin français. En novembre dernier déjà, Donald Trump avait dénoncé le déséquilibre commercial entre la France et les États-Unis sur les produits viticoles, dans des tweets visant Emmanuel Macron. S’il existe bien un déséquilibre des tarifs douaniers entre les Etats-Unis et l’Europe, les taxes variant entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille pour l’un et entre 11 et 29 cents pour l’autre, le marché européen est toutefois loin d'être fermé aux vins américains. En effet, entre 2007 et 2018, les importations de vin « made in America » ont ainsi progressé de 200 % en France, l'Europe étant de loin le premier marché d'exportation pour les produits américains, selon les Douanes françaises. Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air, commente l’AFP. Les États-Unis reconnaissent ainsi les marques déposées, mais pas les appellations d'origine, ce qui constitue un frein pour les produits français.

 
Contenu de la vidéo : « La France taxe beaucoup le vin et nous taxons peu le vin français ». Avec cette nouvelle déclaration de Donald Trump sur CNBC, le président américain place un nouvel élément dans la guerre commerciale qui l’oppose à son homologue français, en laissant entendre que le vin américain serait victime d’une concurrence déloyale par rapport au vin français. En novembre dernier déjà, Donald Trump avait dénoncé le déséquilibre commercial entre la France et les États-Unis sur les produits viticoles, dans des tweets visant Emmanuel Macron. S’il existe bien un déséquilibre des tarifs douaniers entre les Etats-Unis et l’Europe, les taxes variant entre 5,3 et 14,9 cents par bouteille pour l’un et entre 11 et 29 cents pour l’autre, le marché européen est toutefois loin d'être fermé aux vins américains. En effet, entre 2007 et 2018, les importations de vin « made in America » ont ainsi progressé de 200 % en France, l'Europe étant de loin le premier marché d'exportation pour les produits américains, selon les Douanes françaises. Le marché américain, à l'inverse, n'est pas aussi ouvert qu'il en a l'air, commente l’AFP. Les États-Unis reconnaissent ainsi les marques déposées, mais pas les appellations d'origine, ce qui constitue un frein pour les produits français.

Mots clés liés : USA, France, vin, importation, exportation, made in USA, Donald Trump, taxe, douane, Emmanuel Macron

Image pour les réseaux sociaux :