Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

L’heure n’est pas à la récréation chez Toys’R’Us France. Placé en redressement judiciaire en juillet dernier, le magasin de jouets prévoit entre 200 et 250 licenciements – sur près de 1200 postes - dans l’Hexagone, en fonction des offres déposées pour la reprise de la filiale du géant américain, ont annoncé les syndicats mardi 11 septembre. Ces derniers dénoncent des "salariés condamnés" par le projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) "indécent", avec un budget "dérisoire" envisagé pour financer les mesures d'accompagnement (aide à la formation, mobilité géographique, aide à la création d'entreprises...) de "1.000 euros par salarié". "Dans l'attente d'un retour de la direction et des administrateurs judiciaires", les représentants du personnel "ont décidé d'arrêter toute discussion", ajoutent les syndicats. Numéro un de la distribution de jouets en France où il gère 53 magasins, Toys'R'Us avait annoncé mi-mars chercher un repreneur, après la mise en liquidation des 735 magasins de l'enseigne aux États-Unis.

 
Contenu de la vidéo : L’heure n’est pas à la récréation chez Toys’R’Us France. Placé en redressement judiciaire en juillet dernier, le magasin de jouets prévoit entre 200 et 250 licenciements – sur près de 1200 postes - dans l’Hexagone, en fonction des offres déposées pour la reprise de la filiale du géant américain, ont annoncé les syndicats mardi 11 septembre.
Ces derniers dénoncent des "salariés condamnés" par le projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) "indécent", avec un budget "dérisoire" envisagé pour financer les mesures d'accompagnement (aide à la formation, mobilité géographique, aide à la création d'entreprises...) de "1.000 euros par salarié".
"Dans l'attente d'un retour de la direction et des administrateurs judiciaires", les représentants du personnel "ont décidé d'arrêter toute discussion", ajoutent les syndicats.
Numéro un de la distribution de jouets en France où il gère 53 magasins, Toys'R'Us avait annoncé mi-mars chercher un repreneur, après la mise en liquidation des 735 magasins de l'enseigne aux États-Unis.


Mots clés liés : France, Etats-Unis, Toys’R’Us, jouet, magasin, redressement judiciaire, syndicats

Image pour les réseaux sociaux :