Logo Usa-expat.tv
  Devenez Fan sur Facebook Suivez nous sur Twitter Abonnez-vous sur YouTubeMondissimo





 
 
Favoris et Partage

Il entend dénoncer ses conditions de détention. De sa prison de très haute sécurité du Colorado, le Français Zacarias Moussaoui, seule personne à avoir été condamnée aux États-Unis pour les attentats du 11-Septembre, a assigné en justice le président Donald Trump, a relaté l’AFP. Dans son recours manuscrit, enregistré en décembre dernier, le détenu affirme subir « une torture psychologique en détention à l'isolement » et exige d'être entendu par un juge. Il accuse également le gouvernement et l'administration pénitentiaire américaine de le priver d'accès à un avocat afin de le « briser psychologiquement » et de l'« empêcher de révéler la vérité sur le 11-Septembre ». Dans ce même recours, ainsi que dans une autre requête écrite parallèlement, Zacarias Moussaoui reprend de vieilles accusations qu'il a déjà émises, selon lesquelles des princes d'Arabie saoudite auraient financé Al-Qaïda et participé à la préparation de l'attaque sur le sol américain. Démenties avec véhémence par l'Arabie saoudite et réfutées également par les conclusions de l'enquête officielle, les accusations de M. Moussaoui qui ont déjà été formulées, n'ont pas connu de suite judiciaire.

 
Contenu de la vidéo : Il entend dénoncer ses conditions de détention. De sa prison de très haute sécurité du Colorado, le Français Zacarias Moussaoui, seule personne à avoir été condamnée aux États-Unis pour les attentats du 11-Septembre, a assigné en justice le président Donald Trump, a relaté l’AFP.
Dans son recours manuscrit, enregistré en décembre dernier, le détenu affirme subir « une torture psychologique en détention à l'isolement » et exige d'être entendu par un juge.
Il accuse également le gouvernement et l'administration pénitentiaire américaine de le priver d'accès à un avocat afin de le « briser psychologiquement » et de l'« empêcher de révéler la vérité sur le 11-Septembre ».
Dans ce même recours, ainsi que dans une autre requête écrite parallèlement, Zacarias Moussaoui reprend de vieilles accusations qu'il a déjà émises, selon lesquelles des princes d'Arabie saoudite auraient financé Al-Qaïda et participé à la préparation de l'attaque sur le sol américain.
Démenties avec véhémence par l'Arabie saoudite et réfutées également par les conclusions de l'enquête officielle, les accusations de M. Moussaoui qui ont déjà été formulées, n'ont pas connu de suite judiciaire.

Mots clés liés : USA, France, Al Qaïda, Arabie Saoudite, Attentat du 11 septembre, prison, détenu, Colorado

Image pour les réseaux sociaux :